Le clavardage intensif avec des collègues pendant les heures de travail constitue un motif sérieux de congédiement qui libère l’employeur de son obligation de donner un délai de congé raisonnable ou une indemnité qui en tient lieu.

Pour en savoir plus: http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/management/clavarder-peut-mener-a-un-congediement/510090